Résultats du recensement agricole 2020

Avec 54% de son territoire valorisé par l’agriculture, 3ème région en matière de surface agricole, le Grand Est confirme sa position stratégique au niveau national et sa capacité à relever les défis alimentaires et non alimentaires.

« Les premières données confirment la force de l’agriculture de notre région. L’identité agricole du Grand Est, forte de ses vignobles, de ses grandes cultures et de son élevage, est confortée. Le recensement souligne la capacité de réponse des exploitants agricoles aux nouveaux enjeux du secteur et aux préoccupations de notre société (environnement, santé, qualité de l’alimentation, emploi…). Cependant le renouvellement des générations reste un enjeu fort pour les années à venir.

Je remercie toutes les agricultrices et tous les agriculteurs qui ont accepté de se prêter à cet exercice pour mieux comprendre et relever les défis de notre monde agricole. » 

Josiane Chevalier, préfète de la Région Grand Est, préfète du Bas-Rhin

Sur les 416 000 exploitations agricoles françaises recensées,41 000 sont implantées dans le Grand Est.

L’édition 2020 a permis de dresser un portrait de l’agriculture dans notre région :

  • la surface moyenne utilisée par les exploitations est de 74 hasoit 20% de plus qu’en 2010
  • elles sont spécialisées dans les productions viticoles et de grandes cultures
  • 46% d’entre elles ont des productions sous signe de qualité (agriculture biologique, label, IGP, spécialité traditionnelle garantie…)
  • parmi leurs chefs d’exploitations, 28% sont des femmes et 72% sont des hommes
  • l’agriculture dans notre région génère 79 600 emplois permanents

Près de 4 % de la valeur ajoutée brute régionale provient de l’agriculture et de la sylviculture (5400 millions d’euros pour ce secteur – source INSEE – 2018) et la région Grand Est contribue pour 14% à la valeur ajoutée nationale du secteur agricole.

L’emploi agricole représente 2,7% des emplois contre 2,3% au niveau national.

Le Grand Est conforte son important potentiel de production dans les productions végétales notamment pour les cultures de colza, d’orge, de blé tendre, de maïs ou encore de betterave et de pommes de terre ainsi que la reconnaissance internationale de son vignoble. Les céréales, oléagineux et cultures industrielles couvrent plus de 60% des terres agricoles du Grand Est. La complémentarité de l’élevage avec les productions végétales se maintient, favorisant ainsi le dynamisme des filières régionales.

Une mobilisation de tous les acteurs qui a conduit au succès de l’opération

Les résultats nationaux ont été présentés le 10 décembre matin en présence de Julien DENORMANDIE, ministre de l’Agriculture et l’Alimentation. A cette occasion, il a tenu à remercier les 1500 enquêteurs et enquêtrices du recensement agricole qui ont sillonné les régions durant plusieurs mois pour collecter ces informations précieuses, ainsi que les agricultrices et agriculteurs qui ont accepté de se prêter à cet exercice nécessaire pour mieux comprendre et relever les défis du monde agricole. L’édition 2020 expérimentait pour la première fois un nouveau système de collecte des données par internet, à effectuer par les exploitants agricoles eux-mêmes. Sur fond de crise sanitaire et en intégrant ces nouvelles modalités, plus de 290 000 questionnaires ont été collectés en ligne grâce à la mobilisation de chacun.

Des résultats attendus pour avril 2022

Les données présentées sont provisoires et ne couvrent pas l’ensemble des questions posées. Elles sont un point d’étape avant la publication des données définitives au mois de mars 2022 et la publication des données de l’ensemble des pays européens d’ici la fin de l’année 2022 par Eurostat.


* Pour retrouver tous les résultats du Grand Est : 
https://draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr/Recensement-agricole-2020,878

* Pour retrouver les résultats nationaux et plus d’information, rendez-vous sur https://agreste.agriculture.gouv.fr/agreste-web/ 

Laissez-nous votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :