FORMATION D’AIDE-SOIGNANT : INNOVER POUR ATTIRER

Des formations plus innovantes pour un métier plus attractif, tel est l’objectif de l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par la Région.

Crise sanitaire et vieillissement de la population ont mis en lumière le besoin de former plus de professionnels de santé, en particulier dans le métier d’aide-soignant. Pourtant, dans le même temps, des emplois et des places de formation restent non pourvues. C’est pourquoi la Région accompagne les organismes de formation dans la transformation.

Compléter et diversifier le panel des opérateurs de formation, améliorer le maillage territorial pour faire coïncider offres et besoins, moderniser l’offre pédagogique, diversifier les publics formés, mutualiser les moyens : tels sont les objectifs de l’appel à manifestation d’intérêt qui sera engagé par la Région Grand Est à partir de mi-décembre 2022.

Les candidats ont jusqu’au 10 février 2023 pour envoyer leurs projets.

CONSULTER L’APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

Contribuez au renforcement de l’offre de formation d’aides-soignants !

Pouvez-vous bénéficier de l’aide régionale ?

Vous pouvez bénéficier de l’aide régionale, si vous êtes :

  • Un institut de formation ayant l’agrément pour former au diplôme d’Etat d’aide-soignant, financé ou non par la Région Grand Est.

OU

  • Un organisme de formation labellisé QUALIOPI mais non agréé pour former au métier d’aide-soignant qui s’engage, dans le cas où il serait retenu, à déposer une demande d’agrément dans un délai restreint, conformément à la réglementation.

L’institut ou l’organisme de formation porteur du projet devra être entouré d’un réseau de partenaires locaux impliqués dans la mise en œuvre de la formation (institutionnels, financeurs, employeurs, etc.), et en lien avec la Maison de Région du territoire concerné, les agences de Pôle emploi, les conseillers en évolution professionnelle, les entreprises d’insertion, etc.

A noter : les territoires particulièrement en déficit de formations d’aides-soignants, ou qui ont des besoins non totalement couverts seront prioritaires.

Et si votre projet a pour ambition :

  • De proposer un parcours de formation permettant aux apprenants d’obtenir le diplôme d’état d’aide-soignant :
    •  En présentiel ou en mode hybride (présentiel/distanciel).
    • Avec des temps de remédiation.
  • De revoir l’ingénierie de formation pour l’adapter aux nouvelles générations, aux personnes en reconversion, ainsi qu’au marché du travail (la proposition pourra s’inscrire dans le cadre de projets de type tiers-lieux ou hub de compétences) :
    •  Méthodes pédagogiques innovantes.
    • Alternance pour une partie de la formation (particulièrement adapté à la situation économique et aux tensions dans les recrutements des employeurs).
  • De cibler prioritairement les publics dont la formation est habituellement prise en charge par la Région (demandeurs d’emploi non démissionnaires ou jeunes en poursuite d’études), tout en permettant l’intégration d’autres publics, dont la formation pourra être partiellement financée par la Région (le lien avec les co-financeurs devra être formalisé dans le dossier de réponse à l’AMI), en particulier :
    • les personnes qui sont éloignées géographiquement des lieux de formation,
    • les NEETs,
    • les personnes en situation de handicap.

Comment estimer votre montant d’aide ?

La Région Grand Est financera chaque parcours de formation à hauteur de 7 700 € maximum par apprenant s’agissant des publics-cibles de la Région (demandeurs d’emploi non démissionnaires ou jeunes en poursuite d’études).

Pour les publics ayant d’autres statuts (alternants, salariés, etc.), le financement des frais pédagogiques devra être travaillé avec les autres financeurs, en articulation avec les fonds régionaux : il revient au porteur de projet de présenter un projet équilibré par d’autres recettes.

Les organismes de formation qui ne dispensaient pas de formation d’aide-soignant préalablement à cette expérimentation, pourront utiliser le financement régional pour réaliser des investissements pédagogiques, dans la limite de 10 000 € par groupe.

Comment demander l’aide régionale ?

Complétez le dossier de candidature et renvoyez-le avant le 10 février 2023, par email avec accusé de réception à l’adresse : elisabeth.deiss@grandest.fr

Téléchargez le dossier de candidature

Tout dossier envoyé par courrier sera refusé. L’instruction du dossier ne pourra débuter que si ce dernier est complet (dossier de candidature et pièces annexes). Les candidats présélectionnés seront potentiellement amenés à présenter leur projet devant un comité de sélection.

Une question ? Contactez-nous

Contactez Elisabeth DEISS
elisabeth.deiss@grandest.fr
Tel : 03 88 15 66 95

Pour en savoir plus, télécharger

Règlement Offre complémentaire de formation d’aides-soignants (PDF – 137,75 Ko)
Dossier candidature formation d’aides-soignants (DOCX – 54,92 Ko)

%d blogueurs aiment cette page :