Pour une meilleure transition entre le primaire et le collège

Afin de lisser le passage de l’école primaire et le collège, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye, a annoncé le renforcement de l’apprentissage des savoirs fondamentaux en CM1 et en CM2. Objectif : que chaque élève soit mieux armé pour la suite de son parcours :

  • dès ce mois de janvier, des recommandations pédagogiques (pratique régulière de la dictée, de la rédaction, régularité du calcul mental…) sont adressées aux professeurs de CM1 et de CM2, aux formateurs et aux inspecteurs afin de leur donner les moyens de faire réussir tous les élèves ;
  • à compter de la rentrée 2023, tous les élèves de CM1 passeront des évaluations nationales en français et en mathématiques qui donneront aux professeurs des repères pédagogiques pour pallier les difficultés repérées.

Une classe de 6e renforcée

L’ambition est aussi d’améliorer la classe de 6e afin de poursuivre la maîtrise les savoirs fondamentaux indispensables à la suite de la scolarité en collège.

Pour ce faire :

  • des professeurs des écoles interviendront en classe de 6e pour favoriser la transition entre l’école et le collège et soutenir l’apprentissage des savoirs fondamentaux ;
  • chaque élève bénéficiera d’une heure hebdomadaire de soutien ou d’approfondissement en mathématiques ou en français, autour des compétences clés, afin de remédier aux difficultés des plus fragiles et de cultiver l’excellence des plus à l’aise ;
  • le dispositif « Devoirs faits » sera rendu obligatoire afin de donner davantage d’autonomie aux élèves et ainsi réduire les inégalités devant les apprentissages.

Il s’agira aussi de prendre en compte le jeune âge des élèves à leur entrée au collège. L’enjeu de sécurisation de l’espace scolaire pour leur tranquillité et la construction de leur estime de soi est fondamental avec :

  • la mise en place de dispositions nouvelles, à l’appréciation des équipes, par exemple dans le cadre des concertations du Conseil national de la Refondation (organisation des espaces scolaires, accompagnement et tutorat par un professeur…) ;
  • Le renforcement des activités culturelles et de la pratique sportive (extension de la part collective du « Pass culture » en 6e et 5e et généralisation des 2 heures de sport hebdomadaires).

Consulter le dossier de presse

%d blogueurs aiment cette page :